Le projet d’accord prévoyait des réductions d’impôts de 2 milliards

Avec le produit d’une taxe sur les revenus du patrimoine, Bart De Wever (N-VA) et Paul Magnette (PS) souhaitaient réduire le précompte mobilier.