Publicité
Publicité

Le PS veut d'urgence un plan de relance de 30 à 50 milliards

Paul Magnette, président du PS, sort du bois. Il mène avec son homologue du sp.a les premières discussions post-corona en vue de former un gouvernement. Mais le PS demande en parallèle que les partis conviennent d'une stratégie de relance. Sous peine d'accuser du retard par rapport à nos pays voisins. Il fustige les résistances du MR.