Publicité
Publicité

"Les banques belges peuvent encaisser le choc"

Les résultats de KBC ont agité les marchés, mais le secteur est suffisamment armé pour affronter la crise, estiment les économistes, pour qui remettre la taxe bancaire en question n'est pas opportun.