Les cafetiers craignent d'en prendre pour 3 mois plutôt qu'un

La mesure frappant à nouveau les cafés et les restaurants risque de se transformer en de multiples drames sociaux, avertit FedCaf.