leading story

Les deux boites noires ont été retrouvées et devraient parler

Les deux boîtes noires du 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines qui s’est écrasé dimanche - celle contenant les données techniques du vol et celle enregistrant les discussions dans le cockpit - ont été retrouvées lundi sur le lieu du crash, dans un champ proche du village de Tulu Fara, à environ 60 km au sud-est d'Addis Abeba. "Nous partons du principe que nous trouverons la cause du crash dans les données de la boîte noire", a indiqué Ethiopian Airlines. Réputée sérieuse, la compagnie est détenue à 100% par l'Etat éthiopien et compte plus de 100 appareils, soit la flotte la plus importante d'Afrique. Le commandant de bord, qui possédait la double nationalité éthiopienne et kényane, était un pilote expérimenté avec plus de 8.000 heures de vol.