Les grands patrons exilés en Belgique rattrapés par le fisc français

Un résident fiscal belge qui dirige une société française dont le chiffre d'affaires est supérieur à 250 millions d'euros sera désormais (en principe) imposé en France. Explications.