Publicité
Publicité

Les médecins généralistes inquiets des dégâts collatéraux de l'épidémie

Selon le collège de médecine générale, c'est le manque de matériel de protection qui empêche aujourd'hui certains médecins généralistes de se rendre au chevet de leurs patients les plus fragiles.