leading story

Marghem doute du "réalisme" de l'objectif CO2

Les choses sérieuses commencent. Alors que les ministres belges en charge du climat viennent une nouvelle fois de reporter la conclusion de leur accord de répartition de l’effort climatique pour 2020, l’Union européenne ouvre la négociation suivante. Et cette fois, la barre est haute. Pour 2020, la Belgique devait réduire de 15% les émissions des secteurs qui ne sont pas soumis aux quotas d’émission. Pour 2030, la Commission européenne propose 35%.