leading story

New York hésite malgré l'optimisme de Bernanke

La Bourse de New York a fini la séance sur une note contrastée, en l’absence de nombreux opérateurs, en vacances pour les uns, empêchés par la tempête de neige pour les autres. Le discours de Ben Bernanke, le président de la Fed, n’a pas réussi à ranimer les indices. Selon lui, l’économie évoluera de manière positive dans les prochains mois, même si la reprise globale est encore "incomplète". Le Dow Jones a pris 0,17% à 16.469,99 points. Le Nasdaq a reculé de 0,27% à 4.131,91 points. L’indice élargi S & P 500 a cédé 0,03% à 1.831,37 points.