leading story

Nike veut prédire les achats de ses clients

Il ne faut pas nécessairement être un spécialiste des nouvelles technologies pour s’intéresser au développement de l’intelligence artificielle (IA). Ce n’est certainement pas à Nike qu’il faudra le dire. La marque fait partie des entreprises qui suivent de près les possibilités que peut offrir l’IA. Elle vient encore de le prouver en annonçant cette semaine l’acquisition de Celect. Cette start-up basée à Boston a été lancée en 2013 par deux professeurs du MIT. Elle s’est spécialisée dans le développement d’une plateforme d’analyse prédictive, permettant d’optimiser les ventes. Pour cela, Celect se base sur une analyse fine de l’évolution des stocks. Sur son site, Celect annonce que son analyse permettrait de diminuer les ventes perdues de 6 à 8% . "À mesure que la demande pour nos produits augmente, nous devons être axés sur la compréhension, les données et le comportement des consommateurs", précisait dans un communiqué Eric Sprunk, le COO de Nike.