edito

No happy ending

La vente de VOO aux Américains est suspendue