leading story

Nombre de multinationales ne croient plus aux notionnels

Les intérêts notionnels rapportent beaucoup moins qu’avant. Du coup, une série de multinationales dégraissent les "centres financiers" qu’elles avaient installés en Belgique. Le néerlandais Heineken vient ainsi de vider les capitaux de sa filiale Mouterij Albert.