leading story

"Nous voulons être des acteurs majeurs de la digitalisation de la Justice"

Il reçoit dans le bureau de son futur prédécesseur, l’efficace et médiatique Jean-Pierre Buyle, au siège d’Avocats.be, avenue de la Toison d’Or. Et il n’y restera qu’un an sur les trois que comptent son futur mandat: l’Ordre des barreaux francophones et germanophone devra bientôt déménager. Le détendu, rieur et concentré Xavier Van Gils, lui, se prépare à rester bien en place. Il connaît la maison comme sa poche, lui qui y est administrateur depuis près de dix ans. Durant cette décennie, Avocats.be a bien progressé et la parole de son président est souvent guettée. C’est qu’il a pour responsabilité de représenter environ 8.000 avocats de 12 barreaux distincts, de défendre leurs intérêts, "ainsi que ceux du justiciable, un effort courageux du législateur", précise-t-il. À 55 ans, le 1er septembre, il deviendra le nouveau taulier, à un poste que ses prédécesseurs, Patrick Henry et Jean-Pierre Buyle en tête, ont élevé au point qu’ils surpassent en notoriété les barreaux locaux.