Publicité
Publicité
leading story

Opération délicate, le pont de Gènes est démantelé

À Gênes, le démantèlement du pont dont l’écroulement en août avait fait 43 morts, a commencé avec le démontage d’un segment de 40 mètres. Quatre puissants vérins positionnés sur le pont grâce à une énorme grue ont séparé une portion de la route suspendue dans les airs. Ces vérins, qui devront sécuriser la descente, 48 mètres plus bas, des 900 tonnes de cette portion de route, sont les mêmes que ceux utilisés pour redresser le Costa Concordia, échoué en 2012 en Toscane. Le ministère de l’Economie a débloqué 60 millions d’euros pour la reconstruction, dont le gouvernement entend cependant présenter la facture au concessionnaire de l’autoroute, Aspi. Le démantèlement complet devrait durer au moins six mois. L’opération est délicate, le pont chevauche des habitations et une voie ferrée.