Paul Magnette poussé sur un chemin de croix

Le Parti socialiste est contraint dès maintenant de tester l’arc-en-ciel qu’il appelle de ses vœux depuis des mois. Pris à son propre jeu, il fait face à de nombreux vents contraires venus du CD&V et de l’Open Vld, qui ne souhaitent pas a priori rejeter la N-VA dans l’opposition, et du MR, qui ne fera pas de cadeau au nouveau président Magnette.