leading story

Pluie de ralliements à Macron, qui accepte le débat avec Le Pen

Un front républicain s’est dessiné lundi pour soutenir Macron face à l’extrême droite. Contrairement à Chirac en 2002, il accepte un débat télévisé contre Marine Le Pen.