Publicité
Publicité

Pourquoi la balance penche pour la vaccination des 16-17 ans

On savait déjà le Conseil supérieur de la santé favorable à l'inclusion des 16-17 ans dans la campagne. La publication de son rapport éclaire son positionnement.