Publicité
Publicité

Rentrée des classes: "Ça ne va pas être facile de les reconnaître!"

L'Athénée Jean Absil a rouvert ses portes lundi à 7h45 tapantes. L'école peut enfin revivre. Mais l'ambiance y était pour le moins particulière. Étrange, comme dans un film de science-fiction. Reportage.