edito

Sept jours d'indécision coupable

Rendons à Didier Bellens ce dernier hommage: sa course folle vers son parachute doré n’est pas dépourvue d’un certain panache. Ou d’une déraison certaine — en fonction des points de vue.