leading story

Suite au choc pétrolier, Total s'impose une cure sévère

Réduction des effectifs de 2.000 personnes, efforts supplémentaires sur les coûts, réductions des investissements: Total serre les boulons après le crash du prix du pétrole.