Publicité
Publicité
leading story

Surtaxer les sodas, le tabac ou l’alcool, coup de pouce pour la santé du Belge…

Pour financer son tax shift, le gouvernement a décidé de faire d’une pierre deux coups: faire rentrer de l’argent (908 millions d’euros d’ici 2018) dans les caisses en augmentant les accises sur certains produits: diesel (300 millions), l’alcool (233), les boissons sucrées ou nocives type alcopops (150) et le tabac (225). Et, par ricochet, réaliser un gain en termes de santé publique.