leading story

Theresa May garde la main

Attaquée de toutes parts, la Première ministre a obtenu l’extension de l’article 50 du traité de Lisbonne, au moins jusqu’au 30 juin, après le vote de la motion gouvernementale. Tout se jouera à Bruxelles, lors du sommet des 21 et 22 mars