Publicité
Publicité
leading story

Un décès sur cinq lié à une mauvaise alimentation

Un décès sur cinq dans le monde, soit 11 millions, était lié à une mauvaise alimentation en 2017. En cause: des excès en sel, sucre ou viande et des apports insuffisants en céréales complètes et en fruits. La quasi-totalité de ces décès a été provoquée par des maladies cardiovasculaires, et le reste par des cancers et le diabète de type 2, souvent associé à l’obésité et aux modes de vie (sédentarité, alimentation déséquilibrée), selon une étude publiée dans The Lancet. Ces travaux qui portent sur 195 pays, viennent rappeler les conséquences sanitaires d’une alimentation déséquilibrée.