Publicité
Publicité

Un déferlement de faillites se profile après l'été

Les entreprises sont confrontées à une demande qui ne redémarre pas. Ce qui selon la Banque nationale laisse craindre une reprise bien plus lente que prévu.