edito

Un espoir de relancer le moteur

Au-delà de la gestion à la petite semaine, à coups de rentrée scolaire masquée, chômage temporaire prolongé, mesures sociales semi-allégées, la situation est délétère et doit être prise à bras-le-corps.