edito

Une question de frontière

Avec le Brexit, un mot circulait sur les lèvres des négociateurs: la frontière. La mer d’Irlande, la Manche, la lande immaculée de l’Ulster. Et avec ce mot, son lot de sang et de larmes qui ont émaillé l’histoire britannique. Des frontières que l’Europe a tenté d’abolir et qui lui explosent aujourd’hui au visage. Avec ce constat: le plan mis sur la table des députés britanniques n’est que le reflet d’une seule volonté, dite platement, celle de limiter la casse et, partant, d’éviter le retour à une époque qu’on aimerait laisser croupir dans les livres d’Histoire.