Publicité
Publicité

Vent de tempête sur le commerce de détail

L’enseigne néerlandaise HEMA est à son tour dans la tourmente. Craignant de ne jamais revoir les 600 millions d'euros prêtés, les créanciers veulent entrer dans le capital. Les tuiles s'enchaînent dans le commerce de détail.