Publicité
Publicité
leading story

Vers un gel du tarif social pour le gaz et l'électricité

Au 1er février, le tarif social pour l’électricité devait augmenter de 22%, et le tarif social pour le gaz de 28%. Mais le gouvernement fédéral envisage un gel de six mois. La ministre fédérale de l’Énergie, Marie Christine Marghem (MR), et le ministre de l’Économie et des Consommateurs, Kris Peeters (CD&V), se sont en effet émus de cette hausse. Elle découle pourtant de l’application pure et simple d’un arrêté royal adopté en 2007, qui prévoit que ce tarif social, destiné au plus précarisés, suit les prix de gros sur les marchés. "Comme tous les six mois, nous avons mis à jour les tarifs sociaux, sur base des cotations sur les marchés des mois précédents, comme prévu par la législation", explique Annemarie De Vreeze, porte-parole de la Creg, le régulateur fédéral du secteur énergétique, chargée de ce calcul.