Vincent de Coorebyter (Crisp): "Faire une réforme de l'État en 50 jours me paraît improbable"

PS et N-VA sont donc repartis pour un tour de négociation. Objectif affiché: former un gouvernement et améliorer l'efficacité de l'État. Vincent de Coorebyter, président du Crisp, ne croit pas pour autant à un nouveau "pacte" national. Éclairage.