leading story

Une peinture jubilatoire

Une assiette de porcelaine chinoise. L’émail jaune, l’émail bleu. Les bords sont tracés brutalement, le jaune coule sur un coin du tableau. Ou un coin de fenêtre, sans doute dans un château. La lumière la traverse, créant des ombres élégantes sur le volet intérieur en bois peint. Le blanc en couche épaisse, rehausse, insiste. Ou, encore, un visage de pierre, un buste d’empereur romain: les beiges et les gris sont jetés sur la toile…. Ca vibre, ça dégage une force. Ce n’est pas esthétisant, c’est juste incroyablement puissant.