analyse

Immoweb se diversifie pour se rendre indispensable

La stratégie de diversification d'Immoweb traduit une tendance observée chez bon nombre d'acteurs, tous secteurs confondus.

En proposant des crédits hypothécaires, Immoweb vient compléter une série de partenariats et d’acquisitions qui ont pour but de rendre la plate-forme immobilière indispensable tout au long du processus d’acquisition ou de location d’un bien. En deux ans, Immoweb a enrichi sa proposition commerciale avec une foule de services. 

Cette diversification tantôt forcée, tantôt choisie, traduit une tendance globale qui voit émerger des acteurs qui maîtrisent l’ensemble de la chaîne liée à leur métier.

Pêle-mêle, on retiendra le lancement d’une assurance pour les propriétaires, la création d’un bail locatif numérique, le lancement d’une application pour faire l’état des lieux, une plateforme d’estimation des biens, une assurance numérique pour les locataires, la possibilité de faire son bail locatif directement via le site, avant d’arriver aujourd’hui à un maillon essentiel de la chaîne: le prêt hypothécaire.

L’acteur historique du secteur se diversifie tout en restant dans sa verticale immobilière. Une stratégie qu’il n’est évidemment pas le seul à adopter, d’autres vont même plus loin et sortent de leur secteur.

Belfius, un modèle du genre 

En tête des entreprises qui se diversifient, on retrouve aussi Belfius. La banque propose via son application, entre autres, un service de plombier et de chauffagiste, jusque là rien d’anormal quand on propose des assurances habitations. Par contre, vendre des places de hockey, des tickets De Lijn ou un plein d’essence, c’est plus difficile à comprendre. Se pose alors la question de la pertinence de la diversification lorsqu’elle sort du coeur de métier initial de l’entreprise. Il s’agit souvent de test pour des développements futurs d’activités et pas toujours de stratégie complète.

Belfius s’est en fait lancée dans une bataille qui va bien au-delà de son secteur. La banque veut être dans les 12 applications que le consommateur utilise le plus souvent. Il s’agit dans ce cas-ci d’une question de survie, car son rôle et la définition de son métier sont amenés à évoluer grâce ou à cause de la transformation digitale. D’autres banques tentent également de se rendre indispensables en proposant divers services et c’est également le cas au niveau des opérateurs télécoms qui commencent à s’y mettre.

Cette diversification tantôt forcée, tantôt choisie, traduit une tendance globale qui voit émerger des acteurs qui maîtrisent l’ensemble de la chaîne liée à leur métier en gardant les clients dans leur univers et en se muant en ‘one-stop-shop’ de leur métier. Se rendre indispensables dans le quotidien d’un utilisateur pour les uns et être la référence d’un secteur en permettant de tout faire via un seul acteur devient la règle tous secteurs confondus et personne ne semble y échapper.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés