chronique

La "génération garage" tire sa révérence

Journaliste

Les fondateurs de Google, Microsoft, Apple et depuis cette semaine Amazon ont tous cédé les commandes de leurs entreprises fondées dans des garages.

Il est le dernier des Mohicans. Mark Zuckerberg est le dernier fondateur d’une "Big Tech" qui est encore à la tête de son entreprise. "Big Tech", c’est le nouveau surnom des GAFA ou GAFAM, ces entreprises technologiques tentaculaires que sont Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. Le pas de côté de Jeff Bezos ne signifie pas la fin des "Big Tech", mais marque tout de même la fin d'une ère. C'est la fin de la "génération garage", ces premiers entrepreneurs internet qui ont débuté leurs entreprises dans un garage.

Ils ont rendu leur tablier un par un. Bill Gates est le premier à avoir lâché les commandes de son entreprise en 2000, Steve Jobs l’a imité en 2011, mais pour des raisons de santé peu de temps avant de s’éteindre, Larry Page et Sergey Brin ont eux quitté Google en 2019. Ces entreprises qui dominent plusieurs aspects clés de nos vies se sont-elles pour autant ensuite écroulées ? Absolument pas, que du contraire.

N’auraient-elles plus besoin de leurs fondateurs, de leur créateur et motivateur pour rester au top? Il semblerait que non. On pourrait attribuer cela à la pertinence initiale des idées fondatrices de ces entreprises, à la volonté et à la motivation qui les ont amenés si haut que leurs fondateurs peuvent se  permettre de rendre leur tablier sans que l’entreprise en pâtisse. Il faut aussi constater qu'à un moment donné, ces entreprises sont tellement gigantesques, qu'elles vivent grâce leur propre inertie et tracent leur chemin, bien au-delà du contrôle et de l’impact d'une seule personne. La vérité est un mélange des deux.

Dans tous les cas, il est clair que les Big Tech sont devenues si incontournables et enracinées durablement dans nos sociétés qu’elles n’ont plus besoin des hommes qui les ont créées pour continuer à vivre. Pourtant, on sent que ces entreprises ont toujours envie de croire et de faire croire qu’elles sont les start-ups qu’elles ont été dans leurs premières années.

Garder l'esprit start-up

Bezos, dans sa note de démission aux employés, a insisté sur le fait que c'était toujours le "jour 1" chez Amazon. Une référence à la volonté de la société de stimuler l'innovation permanente en interne. Amazon aimerait que ses employés se comportent et s’impliquent comme s’ils appartenaient à une start-up de 10 personnes et que tout était à faire. Utopique.

Le survivant de cette caste des Big Tech, c’est Mark Zuckerberg, qui dirige Facebook depuis sa création il y a 17 ans et qui n'a encore que 36 ans. Il n'a pas l'air prêt à partir, il est même de plus en plus actif. Il a été extrêmement présent et impliqué au cours des dernières années et des derniers mois, essayant de convaincre les régulateurs de la bonne volonté de ses entreprises et ses employés du bien fondé de leur mission. Il pourrait pourtant s’éviter cette peine et des auditions humiliantes devant le Congrès américain ou la Commission européenne où il se fait réprimander comme un adolescent qui a gaffé. Mais il semble avoir encore la force de porter son bébé, il faut dire qu'il a de la marge sur ses compères, vu son jeune âge.

Excepté Zuckerberg - il n'a pas l'honneur d'appartenir à la "génération garage" puisqu'il a lancé Facebook depuis sa chambre d'étudiant à Harvard - c’est la fin d’une génération d'entrepreneurs. De nouveaux dirigeants ont repris la tête de ces entreprises avec de nouvelles ambitions, parfois d’autres pratiques. Pas forcément meilleures, mais plus en phase avec la société qui a évolué depuis que Steve, Bill, Larry, Sergei et Jeff ont lancé des business improbables depuis des garages. Aujourd’hui, leurs bébés sont un peu devenus les entreprises mondiales qu’ils ont aimé détester et qu'ils ont voulu réinventer, court-circuiter ou concurrencer dans leur jeune temps. Ils ont tiré leur révérence, aux suivants d’entrer en piste qu'ils sortent d'un garage ou non.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés