chronique

YouTube, la chaîne d'info la plus populaire du pays?

Journaliste

80% des Belges de plus de 18 ans utilisent YouTube. Un chiffre qui doit faire réfléchir à la notion de ce qu'est un média d'information en 2021.

N'en déplaise à nos estimés confrères de LN24, leur slogan "la 1re chaîne d'info en Belgique" pourrait bientôt être utilisé par Google pour promotionner les services de YouTube sur notre sol. Car YouTube, ce n'est pas que des clips et youtubeurs adolescents. YouTube est devenu depuis son lancement belge en 2011 une véritable source d'information pour ses utilisateurs et les chiffres publiés cette semaine par Google montrent que la Belgique n'échappe pas à la déferlante rouge et blanche. 7,5 millions de Belges y vont chaque mois. Ils y passent en moyenne 35 minutes par jour, c'est tout simplement énorme. Ce qui est intéressant, c'est que YouTube n'est pas forcément synonyme d'oisiveté pour ses utilisateurs. Ils sont là pour découvrir et apprendre. Le service de Google est à mi-chemin entre le réseau social, le média et le moteur de recherche.

Servez-vous sans contraintes

YouTube est devenu la réponse au désamour des médias traditionnels. Ce n'est pas l'unique réponse bien sûr, on pense notamment à un réseau social comme Twitch qui se transforme petit à petit en nouveau média. La différence étant l'impact de YouTube, qui touche 80% des plus de 18 ans en Belgique. Ces deux plateformes ont par contre un évident point commun: le principe "à la carte". Rien n'est imposé.

YouTube est devenu un média mainstream où 1 milliard d'heures de vidéos sont "consommées" chaque jour. Un statut qui ne fait paradoxalement pas fuir les complotistes.

L'utilisateur choisit de suivre certains youtubeurs et pas d'autres, de s'abonner à certaines chaînes qui l'intéresse et regarde les contenus quand il en a envie sur le support qui lui convient à ce moment-là. C'est comme ça que YouTube est devenu l'une des sources d'information principale pour 60% des Américains, selon une enquête du Pew Research Center.

YouTube moins regardant que Wikipédia

La plateforme de vidéos s'est petit à petit muée en moteur de recherche et les internautes ont tendance à prendre une vidéo YouTube lambda pour une page Wikipédia. Même si cette dernière ne représente pas la fiabilité par excellence, le travail de rigueur effectué par les milliers de relecteurs de l'encyclopédie communautaire assure un minimum de fiabilité. Pour YouTube, la situation est complétement différente, avec des équipes de modération à la manœuvre comme sur Facebook ou Twitter qui sont avant tout là pour retirer les contenus offensants, pas pour vérifier la véracité des discours tenus dans les 500 heures de vidéos publiées chaque minute sur la plateforme dans le monde.

7,5 millions de Belges y vont chaque mois. Ils y passent en moyenne 35 minutes par jour, c'est tout simplement énorme.

Couper ses cheveux soi-même, remplacer un joint ou un tuto maquillage. Le "Do it Yourself", c'est ça le créneau de la plateforme. Concernant l'information, YouTube essaye de faire ce qu'il peut et rassemble désormais les sources officielles lors de grands événements sous des hashtags, les promotionne via sa page d'accueil et tente de faire la chasse aux fake news, mais le travail est titanesque. Et puis, il y a la sacro-sainte liberté d'expression des créateurs. La frontière entre l'information, la critique, la désinformation et l'interprétation est parfois aussi ténue qu'une feuille d'or. Et la règle d'or, dans ce cas-là, c'est: "avantage à l'attaque". C'est-à-dire au contenu et au nombre de vues.

YouTube est devenu un média mainstream où 1 milliard d'heures de vidéos sont "consommées" chaque jour. Un statut qui ne fait paradoxalement pas fuir les complotistes qui adorent pourtant crier au grand complot mondial incluant les Gafa. Un statut qui doit aussi nous faire réfléchir sur ce qu'est un média d'information en 2021 et quelle instance, s'il en faut une, doit le réguler. Imaginer YouTube sous l'égide d'un CSA européen dans un avenir proche ne paraît plus si saugrenu que cela.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés