epinglé

Deliveroo réinvente le concept "à emporter"

Non, ce n’est pas une blague. À partir de ce jeudi, les clients Deliveroo peuvent commander leurs repas, boissons et snacks et… les récupérer eux-mêmes au restaurant.

Certains pourraient y voir un retour en arrière au niveau du processus d’achat par rapport à la livraison à domicile, mais le potentiel de la fonctionnalité, notamment pour les restaurateurs, pourrait s’avérer intéressant.

Une option qui parlera aux pressés du temps de midi et aux impatients qui s’agglutinent dans les files d’attente.

Pour les restaurants qui travaillent avec la plateforme, l’objectif est d’augmenter le volume de commandes et de toucher d’autres clients, voir des clients actuels mais à d’autres moments de la journée. Le concept est on ne peut plus simple: la commande se fait via l’application ou le site, elle est prête à l’heure indiquée au client par Deliveroo et tout a déjà été payé via l’application. Une nouvelle option qui parlera aux pressés du temps de midi et aux nombreux impatients qui s’agglutinent dans les files d’attente des meilleures adresses. Une façon pour Deliveroo de coller aux modes de consommation de plus en plus rapides comme le confirme le directeur de Deliveroo Belgium, Pierre Verdier: "De plus en plus, nous constatons que les gens ont de moins en moins de temps. Pour les restaurants, la nouvelle option est également intéressante, car elle leur permet d’atteindre plus de clients."

Environ 70 restaurants à Bruxelles, principalement à Ixelles, temple des restaurants branchés de la capitale, proposent cette fonctionnalité. Elle a déjà été lancée par Deliveroo au Royaume-Uni, en France et aux Pays-Bas plus tôt cette année.

Si la fonctionnalité ne devrait pas profondément bouleverser les habitudes des consommateurs, il s’agit surtout pour Deliveroo d’une étape de plus vers son objectif de devenir la "food company" par excellence.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n