Firefox et Chrome accélèrent l'agonie de Flash

©RV DOC

Les deux navigateurs bloquent l'accès au format Flash après la découverte d'une énième faille majeure de sécurité. Chronique d'une mort annoncée.

Le protocole Flash, développé par le groupe Adobe, a connu d’importantes failles de sécurité ces dernières semaines. Et ces derniers mois. Et ces dernières années, en fait. Au point de voir Mozilla, le groupe derrière le navigateur Firefox décider de bloquer l’accès au programme, encore utilisé par des millions de sites web. Même constat du côté de Chrome, le navigateur développé par Google .

Dans les deux cas, le blocage n'est toutefois que temporaire, histoire de laisser le temps à Adobe  de combler les failles de sécurité de son logiciel.

À noter que les deux dernières failles de sécurité ont été découvertes suite au piratage et à la fuite de données autour de ... Hacking Team, cette entreprise italienne spécialisée dans les logiciels d'espionnage. Des emails internes, publiés sur WikiLeaks, indiquent que l'entreprise avait découvert ces failles de sécurité et les exploitait pour des missions de surveillance.

Il n'empêche, la confiance est rompue et l'avenir de Flash est loin d'être assuré. Le directeur de la sécurité du réseau social Facebook , Alex Stamos, a par exemple officiellement appelé Adobe à programmer la mort définitive du logiciel.

"Flash est en train de mourir depuis plusieurs années", explique Alex Stamos qui affirme qu’une date d’arrêt est nécessaire. "Beaucoup de développeurs n'ont pas la motivation pour apprendre de nouveaux langages ou intégralement mettre à jour leurs sites, on obtient donc des modules neufs sur une ancienne architecture et cela cause énormément de problèmes de sécurité. Seule une date butoir permettra de tout mettre à jour d'un coup."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect