Silicon Valley : Ellen Pao n'a pas été victime de discrimination

©AFP

L'ancienne employée d'une société de capital-risque de la Silicon Valley en Californie, qui réclamait 16 millions de dollars pour sexisme, n'a pas été victime de discrimination, a estimé un jury vendredi.

Ellen Pao, 45 ans, affirmait avoir été renvoyée de Kleiner Perkins Caufield and Byers (KPCB) car elle s'était plainte d'être victime de discrimination.

Beaucoup d'Américaines dénoncent le manque de diversité au sein des entreprises technologiques de la Silicon Valley. Le monde du capital-risque est aussi particulièrement dominé par les hommes.

"Je n'ai jamais douté une seconde qu'un jury prudent et attentif comme celui-ci trouverait de la discrimination ou des représailles", a déclaré Lynne Hermle, avocate de KPCB, en sortant victorieuse de la salle d'audience.

Le jury a délibéré pendant un peu plus de deux jours avant de donner satisfaction à la société de capital-risque.

"Nous avons soupesé toutes les petites choses (...) pinaillé et trié aussi bien que nous pouvions", a commenté Marshalette Ramsey, l'un des jurés, expliquant que le jury avait à plusieurs reprises réexaminé certaines pièces du dossier.

"Nous avons fait du mieux que nous pouvions avec les faits dont nous disposions", a-t-elle précisé, indiquant qu'elle penchait pour Mme Pao car lorsque des commentaires similaires étaient apportés dans les compte-rendus annuels de l'employeur, les hommes étaient promus mais pas les femmes.

Pendant les débats, les avocats de Mme Pao ont dépeint une innocente victime de discrimination sexuelle, affirmant que c'est fréquemment le cas au sein de cette entreprise.

Les défenseurs de KPCB ont décrit une femme calculatrice, guidée par le ressentiment et la cupidité.

Selon eux, si Ellen Pao n'a pas été promue, c'était parce qu'elle n'avait pas les compétences nécessaires et non pas parce qu'elle était une femme ou qu'elle avait entretenu une liaison avec un collègue marié.

Mme Pao réclamait 16 millions de dollars. Cette somme représentait, selon elle, le manque-à-gagner en salaire qu'elle aurait perçu si elle n'avait pas été renvoyée fin 2012, six mois après avoir saisi la justice.

Diplômée de l'école de droit d'Harvard et actuellement directrice générale par intérim du réseau social Reddit, elle a indiqué au procès avoir reçu des stock-options de cette dernière société valant plusieurs millions de dollars.

"Si j'ai aidé à niveler le terrain pour les femmes et les minorités dans le capital-risque, alors le jeu en valait la chandelle", a déclaré Mme Pao à la presse en sortant de la salle d'audience.

Le jury a rendu sa décision vendredi après-midi sur toutes les questions qui lui étaient soumises, sauf une. Le juge Harold Kahn l'a renvoyé délibérer car les jurés ne s'étaient pas prononcés à 9 voix contre 12, comme la loi californienne l'exige au minimum dans un procès au civil.

Créé en 1972, KPCB est devenu célèbre dans la Silicon Valley en soutenant les aventures de géants d'internet comme Facebook, Amazon et Google.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés