La Libre perd son rédacteur en chef, Sudpresse présente le sien

©doc

Journaliste à La Libre depuis 1980, rédacteur en chef depuis 2013, Francis Van de Woestyne a annoncé son départ de la rédaction en chef. Il assumera de nouveau la fonction d'éditorialiste en chef. De son côté, Sudpresse a présenté le successeur de son ancien rédacteur en chef, Michel Marteau, parti chez Nethys. Il s'agit de son adjoint depuis 2012, Demetrio Scagliola.

Le journal "La Libre Belgique" perd son rédacteur en chef. En place depuis le 1er octobre 2013, Francis Van de Woestyne a demandé à être déchargé de ses fonctions à partir du 1er janvier 2018, "le temps de trouver mon successeur", a-t-il précisé.

"Il est temps, je pense, de confier la responsabilité de la rédaction à un ou une journaliste qui pourra parfaitement maîtriser les prochaines évolutions."
Francis Van de Woestyne

Il invoque des raisons personnelles - son fils est décédé voici un an -, mais aussi professionnelles, faisant référence à la mutation numérique du quotidien. La transition numérique opérée par La Libre Belgique, "capitale pour l'avenir de notre profession", "s'opère dans de bonnes conditions", affirme-t-il dans le courrier adressé à la rédaction du quotidien.

"Elle est inachevée", souligne-t-il toutefois. "Il est temps, je pense, de confier la responsabilité de la rédaction à un ou une journaliste qui pourra parfaitement maîtriser les prochaines évolutions."

Francis Van de Woestyne est journaliste pour le quotidien depuis le 1er janvier 1980. Il a été chef du service politique, rédacteur en chef adjoint, éditorialiste en chef avant de devenir rédacteur en chef en 2013. Il assumera à nouveau la fonction d'éditorialiste en chef.

Nouveau rédacteur en chef à Sudpresse

Après le départ du rédacteur en chef Michel Marteau pour Nethys, c'est son adjoint depuis 5 ans, Demetrio Scagliola, qui prend sa place à la tête de la direction du groupe Sudpresse.

"Nous voulons renforcer l'ancrage régional, nos produits numériques et notre offre digitale qui vient de dépasser la barre des 3.000 abonnés payants en six mois à peine."
Demetrio Scagliola

Demetrio Scagliola sera secondé par Rodolphe Magis, qui devient rédacteur en chef adjoint après avoir géré les éditions digitales du groupe. Âgé de 51 ans, le nouveau rédacteur en chef a rejoint Sudpresse en 2001. Scagliola a été successivement responsable de la Nouvelle Gazette Charleroi et de l'actualité politique wallonne avant de devenir rédacteur en chef adjoint en 2012.

"Nous voulons renforcer l'ancrage régional, nos produits numériques et notre offre digitale qui vient de dépasser la barre des 3.000 abonnés payants en six mois à peine", affirme-t-il.

"Sudpresse veut, bien sûr, rester fort dans l'information exclusive, être un journal indépendant qui donne le ton, soucieux de tirer ses lecteurs vers le haut et de les accompagner dans les changements de nos régions et du monde. Nous continuerons aussi à affirmer l'info sportive, générale et de proximité, renforçant notre présence dans les clubs et auprès des sportifs pratiquants."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content