Feu vert à l'entrée de Roularta dans le capital de Mediafin

©BELGA

L'autorité de la concurrence valide la reprise des parts du Persgroep dans Mediafin par Roularta en échange de la montée dans le capital de Medialaan par De Persgroep.

Roularta est autorisé à reprendre les 50% de Persgroep détenus dans Mediafin. Telle est la décision de l’Autorité belge de la Concurrence. Roularta rejoint ainsi Rossel, à parts égales, comme éditeur des quotidiens L'Echo et De Tijd.

Cette transaction, annoncée en octobre dernier, s'inscrit toutefois dans une opération plus large. En effet, De Persgroep a cédé ses parts dans Mediafin en échange des 50% de Roularta détenus dans Medialaan.

"La concentration a été surtout appréciée eu égard au marché belge de vente d’espaces publicitaires pour la publicité commerciale dans les magazines de langue néerlandaise et française," lit-on dans un communiqué de l'autorité de la concurrence. Elle considère donc qu'il n'y a aucun risque de concurrence sur ces différents marchés.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content