Publicité
Publicité

Furieux, Zuckerberg appelle Obama

"Le gouvernement américain devrait être un champion pour internet, pas une menace." Le patron de Facebook est remonté contre les patiques d'espionnage du gouvernement américain. Il l'a fait savoir à Barack Obama.