La cyber-attaque venait de Russie

La Communication House à Londres, qui abrite des bureaux de Spamhaus. (Reuters) ©Reuters

Des militants russes seraient à l'origine de la cyber-attaque contre Spamhaus, qui a menacé tout internet en Europe.

La puissante cyber-attaque de la semaine dernière contre une entreprise européenne recensant les spams, Spamhaus, venait de Russie, a affirmé lundi le responsable d'une société de sécurité internet au quotidien russe Vedomosti.

Des militants russes étaient derrière l'attaque menée par des pirates qui ont visé Spamhaus, un groupe basé à Genève qui publie des "listes noires" d'adresses de spams dont se servent les messageries pour filtrer les courriels indésirables, a déclaré Alexandre Liamine directeur général du site Highloadlab.com, basé en Russie.

Les organisateurs de l'attaque ont infecté les serveurs des noms de domaines (DNS) sur le web, surchargeant le réseau mondial.

Selon Spamhaus, l'attaque avait commencé après que le groupe a placé sur sa liste noire un site internet néerlandais, Cyberbunker.

Spamhaus a mis clairement en cause Cyberbunker, qui aurait pu être aidé par des pirates informatiques issus de pays d'Europe de l'Est, selon des médias.

Dans une interview au site public d'information russe RT, une personne se présentant comme le porte-parole des pirates, Sven Olaf Kamphuis, a expliqué que Cyberbunker n'était qu'une des sociétés ayant participé à l'attaque en réplique aux tactiques "d'intimidation" de Spamhaus.

"Spamhaus a emmerdé des tas de gens ces dernières années en faisant du chantage aux fournisseurs d'accès à internet et aux opérateurs pour qu'ils déconnectent des clients sans la moindre décision de justice ou sans le moindre processus juridique", a-t-il notamment déclaré.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect