Le patron de la RTBF relance la bataille des chiffres

Jean-Paul Philippot, administrateur général de la RTBF ©Photo News

Qui a récolté les meilleurs taux d'audience cet été. Tant du côté de la RTBF que chez RTL, la victoire est avancée.

"La RTBF a été leader cet été". Il aura fallu une petite phrase, lancée par Jean-Paul Philippot lors de de la présentation des programmes de rentrée du service audiovisuel public pour relancer l’éternelle bataille des audiences entre RTL et la RTBF. Et de fait, RTL n'a pas mis longtemps à réagir en qualifiant de mensongers les propos du patron du boulevard Reyers.

Entre les deux éternels rivaux du paysage audiovisuel francophone, l’observateur ne peut qu’écouter les arguments des uns et des autres et prendre, tel un juge de paix les chiffres du CIM … qui peuvent être interprétés différemment.

C’est que la matière est complexe pour les non-initiés. La logique veut que l’on prenne comme base d’analyse la cible la plus large -les personnes âgées de 4 ans et plus- sur une journée complète de 24 heures.

Ce double choix fait tiquer RTL. Pourquoi?

-> La chaîne privée s’adresse prioritairement à des cibles "commerciales" (les 18-64 ans, Ndlr)
-> Contrairement à la RTBF, qui diffuse des programmes le matin (comme la tranche d’infos "6-8 heures"), RTL ne programme que des rediffusions en matinée.

De plus, la RTBF a livré une analyse, basée entre le 1er juillet et le 20 août, soit quelques jours avant sa conférence de presse de rentrée. Sur cette période, "La Une", "La Deux" et "La Trois" sont, avec 25% de parts de marché, devant "RTL-TVI", "Club" et "Plug"  (23,6%).

L’analyse de RTL porte, elle, jusqu’au 29 août. Elle se focalise par ailleurs sur la période 12-24 heures, et non sur la journée entière. Sur une telle base d'analyse, le groupe de chaînes privées arrive en tête avec 26,7% devant la RTBF avec 25,4%.

-> Chaque groupe a ses arguments qui se tiennent.

Dans l’absolu, la RTBF est en tête sur la cible la plus large (les 4 ans et +) et sur la journée entière. Pour appuyer ses chiffres, elle met en avant son statut de service public qui l’oblige à toucher un maximum de monde, sur toute la journée y compris le matin.

Chez RTL, on considère qu’il faut comparer des pommes avec des pommes. Pour la chaîne commerciale, l'essentiel est lorsque le public est massivement devant la télévision, soit entre 17 et 23 heures. C’est sur cette tranche que se concentrent les agences médias pour acheter l’espace publicitaire pour le compte des annonceurs.

Durant cette tranche stratégique, RTL a maintenu son leadership avec 30,4% de parts de marché contre 25 % pour la RTBF. L’écart est logiquement plus élevé sur les cibles commerciales (18-64 ans) avec 34,7% contre 23,2%.

Un point partout. Balle au centre.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés