Publicité

Les comptes de LN24 dans le rouge malgré de bonnes audiences

Martin Buxant et Joan Condijts, les fondateurs de la chaîne d'information en continu LN24. ©Frederic Sierakowski / Isopix

Les pertes de LN24 s'accumulent, mais les dirigeants de la chaine d'information se veulent rassurants.

La chaine d’information LN24 lancée en 2019 par Joan Condijts et Martin Buxant a publié ses comptes annuels pour l’exercice 2020. La lecture de ceux-ci permet de constater des pertes cumulées de plus de 7 millions d’euros qui alourdissent les comptes de la société. Cela représente une augmentation des pertes de plus de 4.700.000 euros en un an.

Du côté de la chaine d’information en continu, on justifie et nuance. "Certes, la crise du Covid a eu un impact positif sur l'audience mais les revenus, et en particulier les recettes publicitaires, ont été affectés par cette crise. La société a dès lors procédé à deux réductions des effectifs et veillé à réduire tous les coûts", commente le CEO, Joan Condijts, au bas des comptes annuels.

Investissements de lancement?

L’exercice 2020 n’est pas à l’avantage de la chaine, mais ses dirigeants précisent dans un commentaire adossé aux résultats: "L'exercice 2020 pourrait encore être considéré, partiellement, comme en période de lancement et, dès lors les pertes subies seraient des "investissements de lancement".

"L'exercice 2020 pourrait encore être considéré, partiellement, comme en période de lancement et, dès lors les pertes subies seraient des "investissements de lancement".
La direction de LN24

La chaine d’information explique aussi devoir encore traduire en capital une partie des montants investis par ses actionnaires historiques (Belfius et Besix). Un apport de 100.000 euros d'Ice Patrimonial est également évoqué. Plus important, deux nouveaux investisseurs sont attendus: finance&invest.brussels et la SRIW. En capital et en prêt subordonné, ils vont injecter 2.700.000 euros dans l'entreprise. Un montant additionnel de 150.000 euros pourrait être prêté par la SRIW si un investisseur bruxellois apportait le même montant.

"Ce refinancement permet au conseil d'administration de se montrer raisonnablement prudent pour l'avenir", conclut LN24 qui revendiquait récemment une audience hebdomadaire avoisinant les 2,5 millions de téléspectateurs.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés