Les journalistes de la RTBF s’inquiètent de l’arrivée de LN24 sur Auvio

Les programmes d'information de la chaîne LN24, fondée par Martin Buxant et Joan Condijts, débarquent sur Auvio prochainement. ©Frederic Sierakowski / Isopix

Les représentants des journalistes de la RTBF s'inquiètent de l'arrivée des programmes de LN24 sur la plateforme numérique Auvio.

Les programmes de la chaîne d’information privée LN24 seront bientôt diffusés sur Auvio, la plateforme de diffusion en ligne du service public. Le contenu de LN24 sera progressivement déployé en live et en replay à partir du printemps prochain sur Auvio. Une décision qui inquiète les journalistes du service public.

"La RTBF pourrait effectivement, aux yeux du public, être considérée comme responsable de contenus d’information sur lesquels elle n’a pas de pouvoir de décision."
Société des journalistes de la RTBF

Dans une communication interne, la société des journalistes (SDJ) de la RTBF estime que la diffusion de LN24 sur la plateforme Auvio entraînerait "une confusion entre les contenus d’information du service public et ceux du média privé d’information en continu. Par cette ouverture d’Auvio, la RTBF engage une concurrence contre productive à nos yeux entre notre rédaction et celle de LN24."

Responsabilité éditoriale et hiérarchie

Selon la SDJ de la RTBF, ce mélange de contenus engagerait la responsabilité éditoriale du service public: "La RTBF pourrait effectivement, aux yeux du public, être considérée comme responsable de contenus d’information sur lesquels elle n’a pas de pouvoir de décision."

Dans cette même communication interne, la SDJ s’interroge aussi sur la future hiérarchie des contenus qui seraient proposés sur Auvio et sur l’algorithme qui génère les recommandations de contenus avec une crainte: "que certains utilisateurs d’Auvio se voient proposer en priorité des contenus de LN24". Selon la SDJ, "la RTBF en viendrait donc à pénaliser le travail de sa propre rédaction".

Enrichir l'offre

Du côté de LN24, on ne désire pas commenter les inquiétudes des journalistes du boulevard Reyers. "Nous ne ferons pas de commentaires à ce stade", déclare Martin Buxant, cofondateur de la chaîne d’information. Dans un communiqué, Jean-Paul Philippot, administrateur général de la RTBF s'explique: "Nous sommes ravis d’accueillir LN24 sur Auvio dont la vocation est d’être une plateforme ouverte. Ce nouveau partenariat permettra d’enrichir encore notre offre francophone avec un éditeur local. Cela ne remet nullement en cause l’indépendance éditoriale de chaque partenaire dont chaque contenu sera clairement identifié."

Le projet de diffusion de LN24 sur Auvio est possible, car les deux chaînes ont la même régie publicitaire (RMB). Ce partenariat a pour but de renforcer l’offre "information" d'Auvio et de permettre à LN24 de toucher un public plus large via la plateforme de diffusion numérique de la RTBF qui comptabilise 125.000 internautes chaque jour, plus de 3,6 millions d’utilisateurs, un volume journalier de temps de consommation audio ou vidéo, en live ou replay qui équivaut à 101.000 heures.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés