Licenciements secs chez Casterman Printing

©REPORTERS

Trente-trois travailleurs de Casterman Printing à Tournai ont reçu leur préavis. En avril, l'entreprise avait annoncé son intention de se séparer de 45 personnes.

Trente-trois travailleurs de Casterman Printing à Tournai ont reçu leur préavis dans le contexte d'une contraction de l'activité de l'imprimerie en Europe, rapporte L'Avenir vendredi. Il s'agit de licenciements secs qui touchent surtout les ouvriers.

En avril dernier, la direction avait annoncé au personnel sa décision de licencier quarante ouvriers et cinq employés sur la centaine de personnes qu'occupe l'entreprise. La procédure Renault avait été lancée dans la foulée.

La négociation avec les syndicats a finalement permis de réduire à 33 le nombre de licenciements alors que le voeu du management était de se séparer de 45 personnes, souligne L'Avenir. Il ne reste désormais plus que 57 travailleurs dans la célèbre imprimerie tournaisienne autrefois connue pour l'impression des Aventures de Tintin et des annuaires téléphoniques.

Les 33 licenciements - et ceux qui ont précédé ces derniers mois - s'inscrivent dans le contexte général de l'avènement du numérique.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés