Netflix ouvre un bureau à Bruxelles

Voici le QG de Netflix en Californie, à Los Gatos. ©AFP

La plateforme de vidéo Netflix vient d’ouvrir une antenne en Belgique. Elle développe de plus en plus de partenariats avec des producteurs locaux.

Los Gatos Streaming Services Belgium. C’est le nom de la société anonyme que vient de créer Netflix à Bruxelles, du nom de son siège central basé à Los Gatos dans la Silicon Valley. C’est sa filiale néerlandaise, Netflix International BV, en charge des activités européennes de la plateforme de vidéo à la demande, qui est à la manœuvre.

Situé à deux pas des institutions européennes, ce bureau a principalement pour objet des activités en lien avec le marketing, le "business development", les relations publiques, etc. La société est dotée de 1,750 million d’euros de capital, ce qui paraît beaucoup pour pareilles activités.

A priori, il s’agit donc d’une antenne commerciale et de lobbying. Ce qu’on nous confirme au siège européen d’Amsterdam où l’on évoque aussi des activités de support. Quoi de plus normal puisque Netflix s’est lancé dans une grande offensive en Europe. Après le siège d’Amsterdam, les bureaux de Londres, un site de production en Espagne et bientôt l’ouverture d’un bureau à Paris, Bruxelles, siège des institutions européennes devait suivre.

Directive contraignante

Cette offensive touche particulièrement la production de contenus. Il y a un an, Netflix avait ainsi indiqué qu’il allait investir un milliard de dollars dans des productions européennes (films, séries, documentaires). En novembre, il précisait qu’il allait lancer 221 projets sur le Vieux Continent, dont 153 productions.

Si Netflix agit de la sorte, c’est pour trois raisons.

→ D’abord, il a quasiment fait le plein sur son marché domestique où il compte près de 60 millions d’abonnés. L’Europe constitue un relais de croissance grâce notamment à la production de contenus locaux auxquels les abonnés sont davantage susceptibles d’adhérer.

→  Ensuite, il a besoin de contenus car Disney, Fox et d’autres vont créer leurs propres plateformes et ne plus lui céder les leurs.

→  Enfin, et surtout, la nouvelle directive Services Médias Audiovisuels contraint des services comme Netflix à diffuser 30% de contenus européens et à investir un pourcentage de leurs revenus dans la production locale.

Voilà notamment pourquoi Netflix monte en puissance en Belgique où il peut en outre bénéficier des outils d’aide à la production que sont le Tax Shelter et les trois fonds d’investissement régionaux dans l’audiovisuel.

Une première coproduction a déjà été diffusée sur sa plateforme en septembre dernier: "La Femme la plus assassinée du monde". Netflix a investi 2,6 millions d’euros dans ce film de genre d’initiative belge financé à hauteur de 1,35 million par le Tax Shelter et de 400.000 euros par le fonds d’investissement dans l’audiovisuel Wallimage, générant plus de 1,8 million de retombées économiques pour l’industrie audiovisuelle wallonne.

Une autre exclusivité Netflix est actuellement en cours de tournage en région namuroise, "La Terre et le Sang". Netflix a investi 3,8 millions dans cette coproduction franco (Labyrinthe Film)-belge (Umedia), dotée d’un budget de 6,2 millions, dont 2 millions apportés par le Tax Shelter et 115.000 euros via Wallimage, générant 820.000 euros de dépenses dans l’industrie audiovisuelle locale. Ce n’est pas tout puisque, selon nos informations, Netflix travaille sur un projet de série qui sera tournée également en Wallonie.

En Flandre, Netflix a coproduit avec la société flamande De Mensen la série "Undercover" actuellement diffusée sur la VRT, avant de sortir sur sa plateforme dans le monde entier à l’exception de certains pays comme la Belgique et la France.

Netflix fait donc les yeux doux au plat pays. Ainsi, lors de la présentation mardi prochain du bilan 2018 du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles, Lina Brouneus, directrice des acquisitions Netflix pour le Benelux, présentera les "opportunités pour les créateurs en FWB". Connaissant la puissance financière du géant de Los Gatos, on imagine que la salle sera bien remplie.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect