Pas de délit d'initié chez Spector

La Cour d'appel de Bruxelles a tranché: ni Spector, ni son ancien Investor Relations manager, Chris Van Raemdonck, ne sont impliqués dans un délit d'initié.

La Cour d'appel a tranché: ni Spector, ni son ancien Investor Relations manager Chris Van Raemdonck, ne sont impliqués dans un délit d'initié.

Par cette décision, la cour annule la décision de la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA).

Spector ne recevra donc d'amende administrative.

L'information a été confirmée à nos collègues du Tijd par Johan Bonn, porte-parole de la Cour d'appel de Bruxelles.



Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés