Pflimlin, le nouveau patron de France Télévisions

Le président français Nicolas Sarkozy a personnellement choisi lundi le nouveau patron de France Télévisions (audiovisuel public), en la personne de Rémy Pflimlin, exerçant ainsi un droit controversé qu'il s'est octroyé par une loi de février 2009.

L'annonce a été faite lundi par le palais de l'Elysée. Rémy Pflimlin (photo), 56 ans, actuellement président de l'organisme de distribution de la presse Presstalis, va succéder à Patrick de Carolis  qui présidait depuis 2005 la holding regroupant notamment les chaînes de télévision France 2 et France 3.

Auparavant, les patrons de l'audiovisuel public en France étaient nommés par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), autorité de régulation du secteur, dont les décisions doivent être indépendantes du pouvoir politique.

En dépit des critiques sur les risques d'interférences politiques dans les médias, Nicolas Sarkozy a toujours affirmé que l'Etat devait exercer ses responsabilités d'actionnaire des chaînes publiques et que les nominations devaient donc lui revenir.

Cette nomination des patrons de médias publics par l'exécutif est une exception française à l'échelle de l'Europe.

Nicolas Sarkozy a déjà usé de ce droit, la première fois en mai 2009, pour désigner le journaliste Jean-Luc Hees à la tête de Radio France.

Rémy Pflimlin a mené toute sa carrière dans les métiers de la presse, écrite et audiovisuelle, dans des journaux de l'est de la France, puis à France 3, dont il fut le directeur général de 1999 à 2005.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés