Restructuration aux Editions de l'Avenir: accord jugé insuffisant par l'assemblée générale

©BELGA

L'accord trouvé la nuit dernière par la direction et les syndicats a été jugé insuffisant par l'assemblée générale. Les trois journalistes de L'Avenir visés par des licenciements secs vont être réintégrés.

L'accord négocié dans la nuit de mercredi à jeudi par la direction des Éditions de l'Avenir et la délégation syndicale CNE-Setca a été jugé insuffisant par l'assemblée générale qui avait lieu ce jeudi. L'indépendance rédactionnelle que le texte est censé protéger fait défaut. L'assemblée générale a par ailleurs mandaté l'Association des Journalistes professionnels (AJP) et la Société des Rédacteurs (SDR) pour renégocier ce texte qu'elle rejette.

Par ailleurs, les trois journalistes de L'Avenir visés par des licenciements secs vont être réintégrés.

Pour rappel, les quotidiens des Editions de L'Avenir n'étaient pas parus mardi et mercredi à la suite d'une action du personnel lancée lundi soir. Les travailleurs contestaient les licenciements secs de trois journalistes qu'ils estimaient "ciblés", ce que la direction a toujours nié. Mercredi, le personnel avait décidé en assemblée générale de reprendre le travail "en signe d'ouverture". Il menaçait toutefois de mener une nouvelle action vendredi si leurs revendications n'étaient pas rencontrées.

La direction avait toutefois décidé de conditionner cette reprise à la conclusion d'un accord social. Elle a convoqué à 16h00 la délégation syndicale, mais pas les représentants des journalistes. Un accord sur la réintégration des trois personnes qui devaient être licenciées a donc finalement pu être dégagé. Dans le même temps, le journal a pu paraître jeudi et l'accès au site et aux réseaux sociaux a été rétabli, après un long blocage mardi et mercredi.

Le sort du directeur des rédactions Philippe Lawson, désavoué par une motion de méfiance du personnel, n'a pas été évoqué pendant les négociations mercredi soir, précise Thomas Lesire, secrétaire permanent Setca Namur. Selon lui, il s'agit d'un sujet distinct. "Notre objectif est avant tout de mettre en place une rédaction avec une organisation qui fonctionne."

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content