Une vidéo truquée de Mark Zuckerberg défie les règles de Facebook

©REUTERS

Une vidéo postée sur Instagram montre le CEO de Facebook se vanter d'avoir volé les données de milliards d'utilisateurs... Sauf que celle-ci est fausse.

Imaginez cela une seconde: un homme, qui possède le contrôle total des données personnelles de milliards de personnes. Leurs secrets, leurs vies, leurs futurs... Je dois tout cela à Spectre. Spectre m'a montré que quiconque contrôle les données contrôle le futur.

C'est par ces mots, qui pourraient sortir tout droit de la bouche d'un méchant de James Bond, que Mark Zuckerberg s'est, en apparence, adressé à sa communauté sur Instagram. En apparence, car derrière l'image se cache en réalité une vidéo "Deepfake", réalisée grâce à la technologie deep-learning, capable de reproduire à l'identique un visage humain pour le placer sur le corps d'une autre personne.

Cette vidéo réalisée par l'artiste britannique Bill Posters a pour but de challenger Facebook (propriétaire d'Instagram) sur ses règles en matière de données personnelles. Même si le CEO de Facebook y paraît peu à son avantage, le réseau social tient bon et a décidé de ne pas retirer la vidéo, estimant que celle-ci n'enfreint pas son règlement. "Nous allons traiter ce contenu de la même manière que nous traitons toutes désinformations sur Instagram", a indiqué un porte-parole de l'entreprise au site marketwatch. "Si un utilisateur signale cette vidéo comme étant un faux, nous la filtrerons alors des recommandations d'Instagram comme l'onglet "explore" ou dans les hashtags."

Deepfake news

Les vidéos "deepfake" pourraient devenir un très gros caillou dans la chaussure des géants du web et en particulier des réseaux sociaux. Ce qui était une prouesse technique il y a quelques années peut désormais être réalisé par un quidam ayant de simples compétences en édition vidéo. Une aubaine pour des personnes qui seraient malintentionnées.

Le réalisateur américain Jordan Peel avait déjà soulevé cette question dans une vidéo pour le site Buzzfeed où il "incarnait" l'ancien président des Etats-Unis Barack Obama.

You Won’t Believe What Obama Says In This Video!

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect