ABB rachète le groupe américain Baldor Electric

©Ernsting, Thomas/Hollandse Hoogte

ABB a annoncé mardi l'acquisition de Baldor Electric, fabricant américain de moteurs industriels basé en Arkansas, pour 4,2 milliards de dollars (3,2 d'euros), somme qui comprend un endettement net de 1,1 milliard.

ABB annonce mardi l'acquisition de l'américain Baldor Electric pour 4,2 milliards (3,2 milliards d'euros), somme qui comprend un versement en numéraire de 3,1 milliards et la reprise d'un endettement net de 1,1 milliard.
Le prix par action de 63,50 dollars représente une prime de 41% par rapport au cours de clôture de Baldor lundi.
Des synergies de plus de 200 millions de dollars par an sont attendues au niveau du résultat brut d'exploitation (RBE ou Ebitda) dès 2015, a expliqué dans un communiqué le groupe d'électro-technique qui veut financer l'opération avec ses liquidités existantes.
L'acquisition sera relutive pour le bénéfice par action (BPA) dès la première année. ABB s'attend à ce que l'opération, soutenue par le conseil d'administration de Baldor, soit finalisée lors du premier trimestre 2011.

Basé à Fort Smith en Arkansas, le groupe américain est spécialisé dans les moteurs industriels et emploie 7.250 personnes. Il a enregistré lors des neuf mois de l'exercice en cours un chiffre d'affaires de 1,29 milliard, en hausse de 11%, et un résultat d'exploitation de 184 millions, en hausse de 30% sur un an.
ABB veut garder le nom de Baldor et maintenir la direction. Les quartiers généraux de Fort Smith regrouperont dorénavant les activités de moteurs combinés et de générateurs pour l'Amérique du Nord.
"La palette de produits de Baldor et sa concentration régionale sont hautement complémentaires aux notres et donnent aux deux groupes des opportunités de plus grande valeur pour nos clients", explique Joe Hogan, le directeur général d'ABB, cité dans le communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés